Comment calculer la rentabilité de son investissement locatif ?

Comment calculer la rentabilité de son investissement locatif ?

calcul rentabilité locative

 

Lorsque l’on souhaite réaliser un investissement locatif, l’une des questions essentielles que l’on peut se poser repose sur sa rentabilité. Pour ne pas se tromper, il est indispensable de la calculer. Voici quelques conseils pour calculer la rentabilité de votre investissement locatif.

 

Qu’est-ce que la rentabilité locative ?

La rentabilité locative (brute) ou rendement locatif (brut) représente le revenu brut que rapporte un bien mis en location, en fonction du prix d’achat du bien. La rentabilité locative s’exprime en pourcentage. Cet indicateur permet d’estimer approximativement l’argent que vous fera gagner votre investissement locatif.

La rentabilité locative brute se calcule de la manière suivante :

Loyer annuel / prix d’achat du bien x 100 = rentabilité locative brute

Par exemple : vous souhaitez acheter un bien immobilier dont le prix s’élève à 100 000 € et aimeriez le louer 500€ par mois. Ce qui donne à 500 x 12 / 100 000 x 100 = 6. De ce fait, sa rentabilité locative brute est de 6%.

La rentabilité nette de frais et de charges, quant à elle, est un indicateur plus précis que la rentabilité locative brute. Elle se calcule en soustrayant aux loyers perçus les charges et impôts relevant du bien immobilier, que l’on divise ensuite par le prix d’achat. Les frais à prendre en compte sont alors les suivants :

  • Taxe foncière;
  • Charges non récupérables sur le locataire (charges de copropriété par exemple) ;
  • Dépenses liées aux travaux et à l’entretien;
  • Les frais de gestion locative lorsqu’ils existent ;
  • Les éventuels frais d’assurance (telle que la Garantie Loyers Impayés par exemple).

La rentabilité nette se calcule de la manière suivante :

(Loyer annuel – taxe foncière – charges non récupérables sur le locataire – frais de gestion) / prix d’achat du bien x 100 = rentabilité locative nette

Par exemple : pour le même bien que l’exemple précédent, estimons la taxe foncière à 500€, les frais de gestion à 10% et les charges non récupérables à 200€. Ce qui donne à (500 x 12 – 50×12 – 200) / 100 000 x 100 = 5,2%. De ce fait, sa rentabilité locative nette s’élève à 5,2%. Autrement dit, ce bien vous rapporte chaque année 5,2% de votre investissement soit 5200€.

 

Qu’est-ce qu’une bonne rentabilité locative ?

En moyenne, la rentabilité nette varie de 2 à 8%. D’une manière générale, les petites surfaces (studios et T1) ont tendance à être plus rentables que les grandes. Cependant, les locataires changent plus souvent sur ce type de biens, augmentant le risque de vacance locative et la fréquence des remises en état.
A contrario, les grands appartements et les maisons sont moins rentables mais avec des locataires plus stables entretenant mieux le logement. Ainsi, plus le rendement sera élevé et plus le risque aussi. Le compromis résiderait donc, en principe, à investir dans les T2 et T3.

Les critères à prendre en compte :

  • La surface du bien ;
  • L’emplacement géographique;
  • L’état du logement (neuf, ancien, rénové) ;
  • Le turn-over potentiel;
  • La revente possible du bien ;
  • La durée de mise en location par rapport à l’endettement.

 

 

Vous avez un projet d’investissement locatif ? Bénéficiez de nos conseils et contactez notre agence !

Formulaire de contact


*Champs obligatoires