Nettoyage de printemps : comment le réaliser en respectant l’environnement ?

Nettoyage de printemps : comment le réaliser en respectant l’environnement ?

gants et produits pour un nettoyage de printemps réussi tout en respectant l'environnement

Avec l’arrivée des premiers bourgeons revient chaque année une tradition : le nettoyage de printemps. Mais comment le réaliser tout en respectant l’environnement ainsi que votre santé ? Nous vous détaillons les produits qui seront vos meilleurs alliés pour vous sentir bien chez vous.

 

Le vinaigre blanc

Dégraissant, désinfectant, détachant, ou encore désodorisant, sont autant d’adjectifs qualifiant le vinaigre blanc. Fidèle allié de votre intérieur, il saura vous être utile dans bon nombre de situations, et d’autant plus pendant votre nettoyage de printemps ! Mélangé avec un peu d’eau, vous pouvez vous en servir pour nettoyer l’ensemble de votre cuisine, des appareils électroménagers, en passant par le réfrigérateur, les placards, ou encore la poubelle. Son pouvoir détartrant vous sera également d’une grande aide pour votre salle de bains.

L’astuce en plus : pour détartrer votre machine à laver, rien de plus simple : versez un verre de vinaigre blanc dans le bac à lessive et lance une machine à vide à 90°C. Le tour est joué !

 

Le bicarbonate de soude

Les vertus du bicarbonate de soude ne sont plus à prouver : désodorisant, blanchissant, nettoyant ou bien détachant. Vous pouvez par exemple saupoudrer vos textiles difficiles à laver (tapis ou matelas par exemple) de bicarbonate de soude, le laisser agir quelques heures, frotter puis aspirer. Associé avec du vinaigre blanc, vous pourrez coupler leurs bienfaits et nettoyer efficacement les surfaces grasses.

Bon à savoir : avez-vous entendu parler de ses cousins : les cristaux de soude et  le percarbonate de soude ? Tous ces produits s’avèrent efficaces et naturels. Cependant, une différence existe dans leur utilisation. Les cristaux de soude étant plus corrosifs, ils sont à privilégier pour les surfaces très encrassées. Quant au percarbonate, il est plus souvent utilisé pour blanchir et désinfecter le linge.

 

La pierre d’argile

La pierre d’argile est le nettoyant multi-usages par excellence. Naturelle et biodégradable, cette pierre blanche s’utilise simplement avec une éponge humide. Idéale pour dissoudre les graisses cuites et non cuites (plaques de cuisson, four, barbecue, plan de travail), elle est également efficace contre les traces d’eau et de tartre, donc parfaite pour nettoyer les joints de votre salle de bains.

L’astuce en plus : pour redonner un coup de jeune à vos murs blancs et enlever ces vilaines traces de doigts laissées par vos chers chérubins, lessiver-les avec de la pierre d’argile (les murs, pas vos enfants) !

 

Le savon noir

Tout comme les produits cités précédemment, le savon noir possède une liste de propriétés très longue. Ses usages sont multiples. Son principal avantage ? Il est nettoyant et assainissant sans être corrosif. Vous pouvez donc l’utiliser pour nettoyer vos fenêtres, vos vitres, vos sols, votre cuisine, votre salle de bains, bref, presque tout votre logement !

Bon à savoir : le savon noir est nourrissant. Il peut donc être utilisé pour l’entretien des cuirs et du bois.

 

Et parce que le nettoyage de printemps ne se résume pas qu’au ménage à proprement parler, profitez-en pour trier, désencombrer et ranger. La méthode KonMari peut d’ailleurs vous guider dans ces étapes !

 

 

Cet article vous a intéressé(e) ? Inscrivez-vous à notre newsletter et bénéficiez de nos conseils !